La clinique participe à la semaine sécurité du patient

La clinique Richelieu participe chaque année à la semaine sécurité du patient. Cette semaine ayant pour but de sensibiliser l’ensemble des publics patient, usagers, visiteurs, professionnels de santé sur les enjeux de sécurité des soins et de favoriser le dialogue entre le patient et le professionnel de santé.

Cette année, cette semaine s’est déroulée du 18 au 22 novembre 2019. L’établissement a souhaité aborder une thématique par jour.

Voici notre agenda de la semaine :

Lundi 18/11 : L’établissement s’intéresse à l’identitovigilance, un quizz a été distribué à l’ensemble de nos patients hospitalisés ce jour-là, accompagné d’un flyer d’information sur l’identitovigilance. Des sets de table ont été mis sur les plateaux du self pour les professionnels de l’établissement et sur les plateaux repas des patients.

Mardi 19/11 : Le circuit du médicament a été abordé en proposant au patient un livret sur la résistance des bactéries aux antibiotiques. Ce livret décrit ce qu’est une bactérie, définit la notion d’antibiotique, rappelle l’utilisation des antibiotiques aujourd’hui, et indique quels sont les risques et recommandations en matière d’utilisation de ces antibiotiques.

La clinique a choisi de mettre en ligne via son réseau intranet un film sur les erreurs médicamenteuses évitables à destination des professionnels de l’établissement. Ce film est issu de l’OMEDIT Bretagne.

Mercredi 20/11 : La clinique a souhaité traiter de l’infectiovigilance / hygiène des mains. La clinique a invité le personnel soignant et les patients à se connecter au I-Control outil proposé par le CPIAS afin de sensibiliser l’ensemble des professionnels sur la thématique d’infectiovigilance. Un guide patient et un guide professionnel a été remis à l’ensemble des professionnels et des patients présents.

Jeudi 21/11 : La clinique a sensibilisé les professionnels de santé sur le rappel de bonnes pratiques de prise en charge de la douleur.

Vendredi 22/11 : L’établissement a souhaité informer sur les dommages liés aux soins et sur l’utilisation de la check list HAS au bloc opératoire.

Au travers de cette semaine nous avons pu sensibiliser une centaine de patients et l’ensemble de nos praticiens et nos salariés.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Aller au contenu principal